BRÈVES :

  • Formation des promoteurs du Fonds d’Appui à la Promotion de l’Emploi (FAPE) en entrepreneuriat
  • Plus de 600 volontaires nationaux au profit des chantiers de développement du Burkina
  • Promotion de la formation professionnelle au Burkina : le centre régional de formation professionnelle de Ouagadougou inauguré

Projets et programmes de Jeunesse


PROGRAMME DE FORMATION DE 5000 JEUNES EN ENTREPRENARIAT PAR AN (PFE)

 

En janvier 2006, avec la création du Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi (MJE) et au regard du nombre limité des projets qui sont financés par le PPEJ, il a été proposé d’élaborer un programme national de formation des jeunes en entrepreneuriat et un fond national à l’image du FIJ. C’est ainsi que la Direction Générale du Développement des Initiatives des Jeunes a élaboré le Programme de Formation des 5000 Jeunes en Entreprenariat par an, dénommé PFE.

1. OBJECTIFS DU PROGRAMME

Le PFE a pour objectifs de :

  •  éduquer les jeunes à l’esprit d’entreprise
  •  développer et de proposer des initiatives qui répondent à la demande locale et qui exploitent les potentialités et les savoir-faire locaux ;
  • accompagner les jeunes entrepreneurs dans le démarrage, la gestion et le développement des nouvelles entreprises qu’ils auront créées.

2. LES BENEFICIAIRES  DU PROGRAMME

Les bénéficiaires du programme ont le profil suivant :

  • jeunes garçons et filles âgés de 18 à 35 ans ;
  • jeunes scolarisés ou non ;
  • jeunes porteurs d’un projet de création d’une micro ou petite entreprise.

3. DEROULEMENT DE LA FORMATION

Le programme comprend deux sessions de formation dont les thèmes abordés concernent respectivement la sensibilisation à l’entreprenariat et la création d’une micro entreprise.

Un volet suivi – appui / conseil prolonge ces formations. Il permet aux participants de réaliser leurs plans d’affaires et de démarrer les micros entreprises qu’ils viendront à créer grâce au financement du Fonds d’Appui aux Initiatives des Jeunes (FAIJ).

 

PROGRAMME OPERATION PERMIS DE CONDUIRE (OPC)

 

Depuis 2008, le Gouvernement du Burkina Faso, à travers le Ministère en charge de la Jeunesse, met en œuvre l’Opération Permis de Conduire (OPC) sur toute l’étendue du territoire avec pour objectif de Promouvoir l’éducation à la sécurité routière et l’employabilité des jeunes dans le secteur des transports.

De façon spécifique, au regard de la recrudescence de l’insécurité routière ces dernières années et de l’évolution sans cesse croissante du parc automobile urbain qui crée des besoins nouveaux en termes d’emplois dans le domaine de la conduite et de l’entretien des véhicules, l’OPC vise à :

  • Renforcer le civisme des jeunes en matière de circulation et de sécurité routière ;
  • Permettre aux jeunes d’acquérir le permis de conduire ;
  • Renforcer les compétences des jeunes en matière de conduite de véhicule ;
  • Contribuer à l’insertion socio-professionnelle des jeunes.

Pour y parvenir, l’OPC subventionne chaque année, à plus de 80% la formation au permis de conduire de milliers de jeunes sélectionnés dans toutes les régions et provinces du Burkina Faso.

C’est donc véritablement pour, non seulement, exploiter les opportunités d’emplois que présente le secteur du transport mais aussi contribuer à l’éducation des jeunes au code de la route que cette opération, qui est à sa 8ème  édition en 2017, est mise en œuvre avec toujours un engouement de plus en plus accru des jeunes.

Pour être bénéficiaire du programme OPC, il faut remplir les conditions suivantes :

  • Etre âgé de 18 ans au moins et de 35 ans au plus;
  • Etre sans emploi ;
  • Accepter de payer une contribution de vingt-neuf milles cinq cent  (29 500) francs CFA;
  • Etre disposé à suivre une formation accéléré ;
  • S’engager à prendre en charge les frais d’examens qui s’élève à 1 600 F CFA pour le code de la route et 4 300 F CFA pour la conduite en cas de reprise desdits examens ;
  • S’engager à respecter le délai de validité de l’inscription qui est de six (6) mois ;
  • Résider dans la province où l’on veut suivre la formation.

 

PROGRAMME DE PROMOTION DE L’ENTREPRENEURIAT DES JEUNES (PPEJ)

 

La CONFEJES a mis en place le Fonds d’Insertion des Jeunes (FIJ), devenu aujourd’hui, le  Programme de Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes (PPEJ) pour soutenir  l’auto emploi des jeunes en Janvier 1994 par l’adoption de la résolution   11/CONFEJES/XXIV-94.

Le Burkina Faso, à l’instar des autres pays membres de la CONFEJES, participe à la mise en œuvre du Programme de Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes qui consiste à former les jeunes en entreprenariat jeunesse, conformément aux directives et orientations de la CONFEJES.

Ce programme jeunesse de la CONFEJES abrite en son sein un dispositif chargé de financer les microprojets des jeunes des pays membres de l’organisation.

A ce titre, le Ministère de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion Professionnelles à travers la Direction Générale de la Jeunesse et de l’Education Permanente (DGJEP), organise chaque année des sessions de formation en entrepreneuriat au profit des jeunes.

  1. Objectifs du programme

En termes d’objectifs, le PPEJ vise principalement à promouvoir l’éducation à l’esprit d’entreprise et à favoriser l’insertion sociale et professionnelle des jeunes à travers des actions de renforcement des capacités techniques et financières.

Le PPEJ vise  à cultiver l’esprit entrepreneurial chez les jeunes afin de favoriser leur insertion socio-économique.

De façon spécifique, le PPEJ,  consiste à :

  • former les jeunes à la culture  entrepreneuriale ;
  • financer sous forme de subvention les meilleurs projets des jeunes sélectionnés par le Comité Technique de Sélection et d’Orientation (CTSO) du PPEJ ;
  • suivre et accompagner les jeunes promoteurs pour la gestion de leurs micros entreprises.

       2. Public cible du PPEJ

Pour bénéficier de l’appui du PPEJ, il faut remplir les conditions suivantes :

  • Etre âgé (e) de 18 à 35 ans, scolarisé, déscolarisé ou non scolarisé, diplômé ou pas ;
  • Etre ressortissant de l’un des pays membres de la CONFEJES.

      3. Acquis du PPEJ

Les formations organisées ont permis à mille cent quarante (1140) jeunes des treize(13) régions de bénéficier du programme. Aussi,  cent quatre-vingt-onze  (191) jeunes promoteurs burkinabè ont bénéficiés des financements du PPEJ.

Le PPEJ a formé cent dix (110) encadreurs nationaux pour le suivi appui conseil des jeunes promoteurs sur le terrain. Il développe l’entrepreneuriat social et solidaire au profit des cadres et des jeunes.