BRÈVES :

  • Formation des promoteurs du Fonds d’Appui à la Promotion de l’Emploi (FAPE) en entrepreneuriat
  • Plus de 600 volontaires nationaux au profit des chantiers de développement du Burkina
  • Promotion de la formation professionnelle au Burkina : le centre régional de formation professionnelle de Ouagadougou inauguré

Intermédiation et Informations sur le marché de l'emploi


Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE)

L’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE), principal Service Public de l’Emploi (SPE) du Burkina Faso a existé bien avant les indépendances et a connu plusieurs évolutions au fil du temps.

De la colonisation à l’indépendance, l’Office Territorial de la Main-d’œuvre (OTMO) avec l’appui du Syndicat Interprofessionnel pour l’Acheminement de la Main-d’œuvre (SIAMO) était chargé de pourvoir les colonies de la Côte d’Ivoire et d’autres en main d’œuvre et ce, à la faveur de la suppression des réquisitions obligatoires des travailleurs en 1946.

Après la proclamation de la République le 11 décembre 1958, l’Etat voltaïque va créer en 1959 avec l’appui du Bureau International du Travail (BIT), le Centre de Formation Rapide de Ouagadougou (CFRO).

En 1969, le CFRO va devenir le Centre National de Perfectionnement Rapide des Artisans Ruraux (CNPRAR) après avoir été le Centre de Perfectionnement Rapide des Artisans Ruraux (CPRAR).

A la signature de la convention de main-d’œuvre entre la Côte-d’Ivoire et la Haute Volta, l’OTMO cède la place à un Centre de Main-d’œuvre chargé de centraliser, de recruter et d’acheminer les travailleurs en Côte-d’Ivoire.

De 1960 à 1972, le Centre fut rattaché à la Direction du Travail, puis érigé en Direction de la Promotion de l’Emploi pour devenir par Ordonnance n°74/017/PRES/PFT du 19 mars 1974, Office National de la Promotion de l’Emploi (ONPE), avec le CNPRAR comme structure rattachée.

Avec le démarrage du Programme d’Ajustement Structurel (PAS) en 1991, l’ONPE va évoluer dans un environnement libéral et concurrentiel, toute chose qui a appelé de sa part à plus d’engagement et de responsabilité.

A la faveur d’une ambition de modernisation et de restructuration, l’ONPE va se muer en Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE) par décret n°2004-523 PRES/MTEJ/MFB du 23 novembre 2004. L’ANPE est un Etablissement Publics de l’Etat à caractère administratif.

Statut et missions de l’ANPE

En référence au décret n°2016-732 PRES/PM/MJFIP/MINEFID du 08 août 2016, l’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE) est un Etablissement Public de l’Etat (EPE) à caractère administratif.

Suivant le décret N°2016-380/PRES/PM/MJFIP du 20 mai 2016 portant organisation du Ministère de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion Professionnelles (MJFIP), l’ANPE est une structure rattachée du MJFIP. Au terme du décret n°2016-732 PRES/PM/MJFIP/MINEFID, l’ANPE en tant que service public intervenant dans la gestion du marché de l’emploi, appuie le Ministère chargé de l’emploi dans ses missions de mise en place d’un environnement favorable à la création d’emplois et au développement de la formation professionnelle et de l’apprentissage.

A ce titre, l’ANPE est chargée:

  • d’étudier des problèmes relatifs à l’emploi, à l’apprentissage, à la formation et au perfectionnement professionnels ;
  • d’organiser un système interne d’intermédiation et d’information sur le marché de l’emploi ;
  • d’appuyer l’auto-emploi de certaines catégories de demandeurs d’emploi individuels ou associés en vue de contribuer à l’émergence de micro, petites et moyennes entreprises viables ;
  • d’initier et d’exécuter des programmes d’insertion socioprofessionnelle des jeunes par l’emploi ;
  • d’identifier les besoins et les possibilités d’apprentissage, de formation professionnelle et de perfectionnement et mettre en œuvre une politique d’orientation et d’information en direction des usagers ;
  • d’accroître l’offre de formation professionnelle et d’apprentissage par la rénovation, le renforcement des structures existantes et la création de nouvelles structures ainsi que la diversification des filières et opportunités de formation et de perfectionnement ;
  • de concevoir, organiser et suivre les opérations de recrutement collectif de personnel pour son emploi hors du territoire national ;
  • de concevoir et mettre en œuvre un mécanisme de suivi des travailleurs étrangers employés au Burkina Faso ;
  • de tenir une documentation de référence relative à l’emploi et à la formation professionnelle.

Pour mener les missions qui lui ont été confiées, l’Agence Nationale Pour l’Emploi est structurée comme suit :

  • un Conseil d’Administration tripartite (Etat, Travailleurs, Employeurs) pour assurer les orientations et les prises de décision ;
  • une Direction Générale qui assure la mise en œuvre des décisions et orientations du Conseil d’Administration. Elle gère au quotidien l’ANPE;
  • un Service de Contrôle Interne qui offre à la Direction Générale plus de souplesse et de promptitude à engager des opérations de contrôles inopinés ;
  • un Secrétariat Général qui assure la coordination technique des activités ;
  • deux Directions techniques (Direction de l’Emploi et Direction de la Formation Professionnelle) qui sont chargées de l’appui et du suivi de l’exécution des activités en matière d’emploi et de formation professionnelle au niveau des Directions Régionales ;
  • une Direction de l’Administration et des Finances (DAF) pour la gestion des ressources administratives, matérielles et financières de l’Agence ;
  • treize (13) Directions Régionales pour assurer l’exécution technique des missions de l’Agence sur l’étendue du territoire national ;
  • une Direction des Ressources Humaines pour la gestion du personnel.

En vue d’assurer une meilleure gestion financière et comptable de l’ANPE, le Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement a mis à sa disposition en tant que EPE, un Agent Comptable (AC) et un Directeur du Contrôle des Marchés et des Engagements Financiers (DCMEF).

  1. Les prestations de l’ANPE

Les prestations de l’ANPE couvrent deux volets que sont : l’emploi et la formation professionnelle.

  • Les prestations du volet emploi sont :
  • l’enregistrement des demandeurs d’emploi;
  • le Placement des demandeurs d’emploi (stage et emploi) ;
  • l’appui Conseil et orientation des demandeurs d’emploi ;
  • les Formations en Techniques de recherche  d’emploi (TRE) et en entrepreneuriat ;
  • l’appui au montage de dossiers de projets au profit des futurs entrepreneurs ;
  • l’organisation des tests de Recrutement ;
  • l’Assistance-conseil aux employeurs (définition des profils à recruter) ;
  • l’établissement d’attestations de soumission aux appels d’offres et d’ouverture d’entreprise ;
  •   l’établissement de cartes de travail ;
  • l’enregistrement des contrats de travail des expatriés.
  • Les prestations du volet formation professionnelle sont :
  • l’orientation et la formation professionnelle initiale des jeunes ;
  • l’élaboration de modules de formation pour les entreprises ;
  • la formation de types dual et résidentiel pour les entreprises et les artisans ;
  • les formations modulaires et le Perfectionnement ;
  • la formation des formateurs.
  1. Les groupes cibles et partenaires

Dans le cadre de l’exécution de ses missions, l’ANPE entretient des relations avec les structures centrales, déconcentrées et rattachées du Ministère et développe un partenariat avec notamment des structures et institutions aux plans national (entreprises, patronat, ONG, associations, universités, et grandes écoles, collectivités décentralisées, etc) et international (Association Africaine des Services d’Emploi Publics (AASEP), Association Mondiale des Services d’Emploi Publics (AMSEP), le Bureau International du Travail (BIT), Pôle emploi France, le Centre Régional Africain d’Administration du Travail, etc.

Les Jeunes non scolarisés, déscolarisés, scolarisés

Les Jeunes diplômés des lycées et collèges

Les étudiants

Les Patrons des OPA

Les travailleurs des entreprises

Les formateurs techniques et formateurs endogènes

Les associations de jeunes, et les artisans

Les jeunes entrepreneurs

  1. Les conditions d’accès aux prestations (SRP)

Conditions d’accès aux prestations au volet emploi

Demandeurs d’emploi diplômé ou non

Être âgé de 18 ans au moins

Détenteur de la CNIB

Débourser 200 francs pour les chômeurs et 500 francs pour les travailleurs pour l’établissement de la carte de demandeur d’emploi

Les prestations en emploi sont accessibles à tout détenteur de la carte de demandeur d’emploi à jour

Conditions d’accès aux formations proposées

Être âgé de 15 ans au moins

Tout niveau d’instruction

Sans niveau d’instruction

Avoir une expérience dans le métier (perfectionnement)

Exprimer la demande de formation

 

  1. La couverture du territoire national

Pour atteindre les objectifs assignés qui se réfèrent  à la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté et plus particulièrement la résorption du chômage des jeunes, il a été créé des Directions Régionales, au total treize (13), qui visent à rapprocher les prestations de l’ANPE des populations à la base, ceci dans le respect de la politique de décentralisation et de déconcentration des structures de l’État.

Au niveau de chaque Direction Régionale, nous avons :

  • un Centre Régional de Formation Professionnelle (CRFP) et des Centres Provinciaux de Formation Professionnelle (CPFP) pour renforcer l’offre de formation professionnelle sur l’ensemble du territoire national, ouvrant ainsi au niveau local  des perspectives d’accès à  des qualifications au profit des jeunes ;
  • un Bureau Régional de l’Emploi (BRE) pour rapprocher les services publics d’emploi des demandeurs d’emploi et des entreprises.

DISPOSITIF DE L’ANPE

  • Région des Cascades : BANFORA  (CRFP et BRE), SINDOU  (CPFP) ;
  • Région des Hauts Bassins : BOBO-DIOULASSO  (CRFP et BRE) ;
  • Région du Sahel : DORI  (CRFP et BRE) ;
  • Région de l’Est : FADA N’GOURMA (CRFP et BRE), DIAPAGA  (CPFP) ;
  • Région du Centre Nord : KAYA  (CRFP et BRE) ;
  • Région Centre Ouest : KOUDOUGOU (CRFP et BRE) ;
  • Région du Nord : OUAHIGOUYA (CRFP et BRE) ;
  • Région du Centre Est : TENKODOGO (CRFP et BRE), KOUPELA (CPFP) ;
  • Région du Centre : OUAGADOUGOU  (CRFP et BRE) ;
  • Région du Centre Sud : MANGA (CRFP et BRE) ;
  • Région du Plateau Central : ZINIARE (CRFP et BRE) ;
  • Région du Sud-Ouest : GAOUA (CRFP et BRE), DIEBOUGOU (CPFP) ;

Région de la Boucle du Mouhoun : DEDOUGOU  (CRFP et BRE), TOUGAN (CPFP), SOLENZO (CPFP), BOROMO (CPFP).

 

LES PRESTATIONS DIVERSES

 

 II.1- Carte de demandeur d'emploi

 

Désignation

Tarif

Inscription/nouveaux diplômés

200 F CFA/carte

Inscription/travailleur

500 F CFA/carte

Mise à jour (pointage)

50 F CFA/carte

 

 II.2- Présélection de candidats

 

Désignation

Tarif

Associations

500 F CFA/candidat

Petites et moyennes entreprises

1 000 F CFA/candidat

Etablissement Publics de l'Etat et administrations publiques

1 500 F CFA/candidat

Grandes entreprises et sociétés

2 000 F CFA/candidat

Projets, Organisations Non Gouvernementales (ONG) et entreprises multinationales

5 000 F CFA/candidat

 

II.3- Les test de recrutement

Les tarifs des tests de recrutement sont fixés en fonction des catégories d’entreprises regroupés sous cinq (05) volets que sont :

- les petites et moyennes entreprises ;

- les grandes entreprises et sociétés d’Etat ;

- les Organisations Non Gouvernementales, projets et entreprises multinationales ;

- les Etablissements Publics de l’Etat et administrations publiques ;

- les associations.

 a- Les petites et moyennes entreprises

Epreuves théoriques

 

Postes à pourvoir

Niveau d'instruction

1 poste à pourvoir

2 postes à pourvoir

3 poste à pourvoir

4 postes à pourvoir

5 postes à pourvoir

* Sans diplôme

50 000

75 000

100 000

125 000

150 000

CEP

75 000

125 000

175 000

200 000

250 000

CAP, BEPC

125 000

175 000

225 000

300 000

350 000

BEP, BAC

175 000

225 000

275 000

325 000

400 000

DUT, BTS

200 000

250 000

300 000

375 000

450 000

LICENCE, MAÎTRISE

250 000

300 000

350 000

400 000

500 000

BAC + 5 ans et plus

300 000

350 000

400 000

450 000

550 000

 

* Le sans diplôme concerne les personnes qui ne disposent d’aucun diplôme académique cité ci-dessus.

 Epreuves théoriques et pratiques

 

Postes à pourvoir

Niveau d'instruction

1 poste à pourvoir

2 postes à pourvoir

3 poste à pourvoir

4 postes à pourvoir

5 postes à pourvoir

* Sans diplôme

80 000

135 000

190 000

245 000

300 000

CEP

105 000

185 000

265 000

320 000

400 000

CAP, BEPC

155 000

235 000

315 000

420 000

500 000

BEP, BAC

205 000

285 000

365 000

445 000

550 000

DUT, BTS

230 000

310 000

390 000

495 000

600 000

LICENCE, MAÎTRISE

275 000

350 000

425 000

500 000

625 000

BAC + 5 ans et plus

325 000

400 000

475 000

550 000

675 000

 

b- Les Grandes Entreprises et Sociétés d’Etat

Epreuves théoriques

 

Postes à pourvoir

Niveau d'instruction

1 poste à pourvoir

2 postes à pourvoir

3 poste à pourvoir

4 postes à pourvoir

5 postes à pourvoir

* Sans diplôme

75 000

125 000

175 000

200 000

250 000

CEP

110 000

165 000

225 000

300 000

375 000

CAP, BEPC

150 000

200 000

275 000

350 000

425 000

BEP, BAC

200 000

250 000

350 000

475 000

600 000

DUT, BTS

250 000

350 000

450 000

600 000

750 000

LICENCE, MAÎTRISE

275 000

450 000

550 000

650 000

855 000

BAC + 5 ans et plus

350 000

650 000

750 000

900 000

1 050 000

 

 Epreuves théoriques et pratiques

 

Postes à pourvoir

Niveau d'instruction

1 poste à pourvoir

2 postes à pourvoir

3 poste à pourvoir

4 postes à pourvoir

5 postes à pourvoir

* Sans diplôme

105 000

185 000

265 000

320 000

400 000

CEP

140 000

225 000

315 000

420 000

525 000

CAP, BEPC

180 000

260 000

365 000

470 000

575 000

BEP, BAC

230 000

310 000

440 000

595 000

750 000

DUT, BTS

275 000

400 000

525 000

700 000

875 000

LICENCE, MAÎTRISE

300 000

500 000

625 000

750 000

975 000

BAC + 5 ans et plus

375 000

700 000

825 000

1 000 000

1 175 000

 

c- Les Organisations Non Gouvernementales, Projets et les sociétés multinationales

Epreuves théoriques

 

Postes à pourvoir

Niveau d'instruction

1 poste à pourvoir

2 postes à pourvoir

3 poste à pourvoir

4 postes à pourvoir

5 postes à pourvoir

* Sans diplôme

95 000

160 000

220 000

250 000

315 000

CEP

140 000

210 000

285 000

375 000

475 000

CAP, BEPC

190 000

250 000

350 000

450 000

525 000

BEP, BAC

250 000

325 000

450 000

600 000

750 000

DUT, BTS

325 000

450 000

575 000

750 000

950 000

LICENCE, MAÎTRISE

350 000

570 000

700 000

825 000

1 070 000

BAC + 5 ans et plus

450 000

825 000

950 000

1 125 000

1 325 000

 Epreuves théoriques et pratiques

 

Postes à pourvoir

Niveau d'instruction

1 poste à pourvoir

2 postes à pourvoir

3 poste à pourvoir

4 postes à pourvoir

5 postes à pourvoir

* Sans diplôme

125 000

220 000

310 000

370 000

465 000

CEP

170 000

270 000

375 000

495 000

625 000

CAP, BEPC

220 000

310 000

440 000

570 000

675 000

BEP, BAC

280 000

385 000

540 000

720 000

900 000

DUT, BTS

355 000

510 000

665 000

870 000

1 100 000

LICENCE, MAÎTRISE

375 000

620 000

775 000

925 000

1 195 000

BAC + 5 ans et plus

475 000

875 000

1 025 000

1 225 000

1 450 000

 

 d- Les Etablissements Publics de l'Etat et administrations publiques

Epreuves théoriques

 

Postes à pourvoir

Niveau d'instruction

1 poste à pourvoir

2 postes à pourvoir

3 poste à pourvoir

4 postes à pourvoir

5 postes à pourvoir

* Sans diplôme

50 000

850 000

120 000

135 000

170 000

CEP

75 000

110 000

150 000

200 000

250 000

CAP, BEPC

100 000

150 000

200 000

275 000

350 000

BEP, BAC

150 000

200 000

250 000

325 000

400 000

DUT, BTS

175 000

250 000

300 000

375 000

450 000

LICENCE, MAÎTRISE

200 000

300 000

370 000

450 000

525 000

BAC + 5 ans et plus

275 000

450 000

500 000

550 000

600 000

 Epreuves théoriques et pratiques

 

Postes à pourvoir

Niveau d'instruction

1 poste à pourvoir

2 postes à pourvoir

3 poste à pourvoir

4 postes à pourvoir

5 postes à pourvoir

* Sans diplôme

80 000

145 000

210 000

255 000

320 000

CEP

105 000

170 000

240 000

320 000

400 000

CAP, BEPC

130 000

210 000

290 000

395 000

500 000

BEP, BAC

180 000

260 000

340 000

445 000

550 000

DUT, BTS

205 000

310 000

390 000

495 000

600 000

LICENCE, MAÎTRISE

225 000

350 000

445 000

470 000

650 000

BAC + 5 ans et plus

300 000

500 000

575 000

650 000

725 000

 

 e- Les associations

Epreuves théoriques

 

Postes à pourvoir

Niveau d'instruction

1 poste à pourvoir

2 postes à pourvoir

3 poste à pourvoir

4 postes à pourvoir

5 postes à pourvoir

* Sans diplôme

25 000

40 000

50 000

65 000

75 000

CEP

40 000

65 000

90 000

115 000

135 000

CAP, BEPC

65 000

90 000

115 000

150 000

175 000

BEP, BAC

90 000

115 000

140 000

165 000

200 000

DUT, BTS

100 000

125 000

150 000

190 000

225 000

LICENCE, MAÎTRISE

125 000

150 000

175 000

200 000

250 000

BAC + 5 ans et plus

150 000

175 000

200 000

225 000

275 000

 Epreuves théoriques et pratiques

 

Postes à pourvoir

Niveau d'instruction

1 poste à pourvoir

2 postes à pourvoir

3 poste à pourvoir

4 postes à pourvoir

5 postes à pourvoir

* Sans diplôme

40 000

70 000

95000

125 000

150 000

CEP

60 000

105 000

150 000

195 000

235 000

CAP, BEPC

95 000

150 000

205 000

270 000

325 000

BEP, BAC

120 000

175 000

230 000

285 000

350 000

DUT, BTS

125 000

175 000

220 000

290 000

350 000

LICENCE, MAÎTRISE

145 000

190 000

235 000

280 000

350 000

BAC + 5 ans et plus

165 000

205 000

245 000

285 000

350 000

 Les montants ci-dessus arrêtés aussi bien pour les épreuves théoriques que celles théoriques et pratiques seront majorés de 10 % par poste supplémentaire au cas où le nombre de postes à pourvoir dépasserait cinq (05).

En cas de recours à des consultants extérieurs, il est fait application du barème de prise en charge de l’A.N.P.E.

 II.4- Elaboration de projets de micro et petites entreprises

 Les tarifs sont fixés en fonction du coût du projet.

Coût du projet (F CFA)

Prix Unitaire

1 < coût projet <= 3 000 000

15 000 F CFA

3 000 000 < coût projet <= 10 000 000

30 000 F CFA

10 000 000 < coût projet <= 20 000 000

50 000 F CFA

coût > 20 000 000

75 000 F CFA

 

 II.5- Elaboration de projets de développement

Deux (2) cas de figure se présentent pour la tarification :

- Les informations sont fournies par les bénéficiaires : dans ce cas le tarif à percevoir est de 1% du coût de l’étude.

- L’A.N.P.E. procède à une étude de terrain : il doit être établi un contrat entre l’A.N.P.E. et les commanditaires de l’étude.

 II.6- Frais de suivi de projets financiés

Les frais de suivi seront définis et arrêtés suivant les conventions de financement établies entre l’ANPE et le partenaire.

II.7- Dossiers d'appel d'offres

Les tarifs appliqués sont celles établies conformément aux textes règlementant les marchés publics en vigueur.

II.8- Prestation des sections de formations

Les tarifs sont proportionnels au coût de la matière d’œuvre (M.O) utilisée au taux suivant.

Coût du projet (F CFA)

Taux

1 < M.O <= 100 000

15 %

100 000 < M.O <= 500 000

20 %

500 000 < M.O <= 1 000 000

25 %

M.O > 1 000 000

30 %

 II.9- Les documents et brochures

 Désignation

Tarif

Guide de formation

1000 F CFA/unité

Annuaire statistique

2500 F CFA/unité

Carte d'abonnement à la bibliothèque

1000 F CFA/an

Duplicata de la carte d'artisan

1000 F CFA/carte

 II.10- Frais d'inscription aux tests de recrutement dans les centres de formation

Les frais d’inscription aux tests de recrutement dans les centres sont de 1 000 F CFA par candidat.

 II.11- Formation en techniques de recherche d'emploi

Suivant le public cible, les tarifs sont fixés comme suit :

Désignation

Tarif

Chômeurs et personnes sans revenu

1000 F CFA/personne

Associations

2000 F CFA/personne

Projets, ONG, Entreprises, Sociétés

15 000 F CFA/personne

Suivant le lieu de la formation, une majoration forfaitaire sera effectuée sur le tarif normal.

 II.12- Renforcement en capacité entreprenariale des promoteurs installés

Le tarif est fixé à 20 000 F CFA / Promoteur.

Observatoire National de l'Emploi et de la Formation (ONEF)

Présentation de l’ONEF

 L’Observatoire National de l’Emploi et de la Formation a été créé en 2001 avec les appuis techniques et financiers du Bureau International du Travail (BIT) et du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).  En 2013, il a été érigé en Etablissement Public de l’Etat à caractère Administratif par décret n°2013-072/PRES/PM/MEF du 01 mars 2013, portant érection de l’Observatoire National de l’Emploi et de Formation Professionnelle en Etablissement Public de l’Etat à caractère Administratif.

L’ONEF est placée sous la tutelle technique du Ministère en charge de l’Emploi et la tutelle financière du Ministère en charge des finances.

Les missions de l’ONEF

Selon le décret 2017-0844/PRES/PM/MJFIP/MINEFID du 19 septembre 2017 portant adoption des statuts de l’Observatoire National de l’Emploi et de la Formation (ONEF), l’ONEF a pour mission principale de collecter et de traiter les informations sur l’emploi et la formation en vue de les mettre à la disposition du public et des décideurs. Son objectif principal est de contribuer à l’amélioration de l’information sur le marché du travail. A ce titre, il est chargé de :

  • réaliser des études sur l’emploi et la formation ;
  • collecter, traiter, analyser et diffuser des informations sur l’emploi et la formation ;
  • mettre à la disposition des décideurs et du public des éléments d’information et d’orientation en matière de création d’emplois et d’offre de formation ;
  • analyser les incidences des décisions et des mesures législatives et réglementaires sur l’emploi et la formation ;
  • organiser des fora d’échanges et de sensibilisations sur l’emploi et la formation ;
  • créer et mettre régulièrement à jour une banque de données sur l’emploi et la formation ;
  • tenir une documentation de référence relative à l’emploi et à la formation ;
  • contribuer à alimenter et analyser la base de données de l’Observatoire sous régional de l’emploi et de la formation (OSREF).

Les activités de l’ONEF :

Dans le cadre de ses missions, l’ONEF:

  • réalise des études sur l’emploi et la formation ;
  • produit des documents statistiques tels les annuaires et tableaux de bords statistiques sur l’emploi et la formation ;
  • diffuse les offres d’emplois sur son site web et à travers sa plateforme ONEF-JOB;
  • réalise des enquêtes sur l’emploi et la formation ;
  • produit des bulletins d’information sur le marché du travail.

Les prestations de l’ONEF et les conditions d’accès

  • Réalisation d'études sur l'emploi et la formation

L’ONEF dans le cadre de ses activités réalise des études sur l’emploi et la formation. Ainsi, le structures peuvent prendre attache avec l'ONEF pour la réalisation de leurs études sur l'emploi et la formation. Le coût de réalisation est fonction de la complexité de l'étude, de son champ et des acteurs impliqués.

Les départements ministériels, projets/programmes, collectivités territoriales, organismes internationaux, organisations sous-régionales, organisation de la société civile, toute structure publique ou privée intéressée par les prestations de l’ONEF peuvent le contacter  pour la réalisation ou la participation à leurs études.

  • Mise à disposition de document sur l'emploi et la formation

L’ONEF dispose d'une documentation sur l'emploi , la formation et  le marché du travail, etc. Cette documentation est le fruit de plusieurs études réalisées par la structure sur les thématiques ci-dessus citées d'une part, et du partenariat avec d'autres structures d'autre part. Les documents sont accessibles au siège de l'ONEF sis à Pag-la-yiri et sur le site web de l'ONEF .

  • Publication des offres d'emplois sur le site web de l'ONEF :

La publication des offres d'emplois sur le site web de l'ONEF vise à informer la population et les demandeurs d'emplois en particulier de la vacance ou la disponibilité des postes d'emplois d'une part et permettre aux personnes physiques et morales de diffuser leurs offres d'emplois d’autre part, afin de recevoir les candidatures adéquates.

Les coûts des prestations varient des trente-cinq (35 000) FCFA à trois cent soixante-dix mille (370 000) FCFA en fonction du nombre d'offres d'emplois à diffuser et du nombre de jours de diffusion.

Pour une publication de plus de dix (10) offres sur sept (07) jours, une augmentation de dix (10 000) FCFA est appliquée sur le coût d'insertion chaque fois qu'une branche de cinq (05) offres s'ajoute au dernier chiffre. 

 Pour une publication de plus de dix (10) offres sur quatorze (14) jours, une augmentation de vingt mille (20 000) FCFA est appliquée sur le coût d'insertion chaque fois qu'une branche de cinq (05) offres s'ajoute au dernier chiffre.

Toutes les personnes morales ou physiques désireuses de diffuser leurs offres d'emplois peuvent prendre attache avec les services de l’ONEF.

  • Location des espaces publicitaires sur le site web de l'ONEF

L’ONEF a aménagé des espaces sur son site web pour permettre aux différentes structures de faire la publicité de leurs actions ou produits ;

Les coûts varient de cent mille (100 000) FCFA à cinq cent mille (500 000) FCFA selon la nature de la prestation.

Toutes les structures ou personnes physiques qui désirent faire la publicité de ses produits ou actions peuvent également entrer en contact avec l’ONEF pour le faire.

  • Diffusion des offres d'emplois sur la plateforme ONEF-JOB

ONEF-JOB est une plateforme de publication des offres d'emplois via SMS sur les téléphones portables. Elle permet aux souscripteurs d'avoir des informations via SMS chaque fois qu’une offre correspondant soit à leur profil, soit à leur diplôme est publiée sur ce site. Son objectif est de rendre les offres d'emplois accessibles à la Jeunesse sur toute l'étendue du territoire Burkinabè.

La souscription à ce produit coûte deux cent cinquante (250) FCFA pour une semaine.                    

Un call center est mis en place pour apporter de plus amples informations aux souscripteurs qui le désirent pour une offre précise et son coût est de vingt-cinq (25) FCFA par minute.

Contacts de l’ONEF

Situation géographique : Ouagadougou/pag-la-yiri

Boite postale : 10 BP 13392 Ouagadougou 10

Téléphone : (00226) 25 38 60 71

E-mail : onef@fasonet.bf

Site web : www.onef.gov.bf

Page Facebook : observatoire national de l’emploi et de la formation