BRÈVES :

  • Formation des promoteurs du Fonds d’Appui à la Promotion de l’Emploi (FAPE) en entrepreneuriat
  • Plus de 600 volontaires nationaux au profit des chantiers de développement du Burkina
  • Promotion de la formation professionnelle au Burkina : le centre régional de formation professionnelle de Ouagadougou inauguré
  • Reforme institutionnelle des structures du MJFIP: bientôt une Agence de la Formation Professionnelle
  • Une équipe de l’expertise France chez le Ministre en charge de la Formation Professionnelle, Smaïla OUEDRAOGO
  • Rencontre de concertation et d’échanges avec les maires de communes urbaines sur l’accompagnement des groupements et associations de jeunes et de femmes à l’installation d’unités économiques présidé par le Ministre en charge de la Jeunesse, Dr Smaïla OUEDRAOGO
  • Ouagadougou a abrité la 9ème Conférence des ministres du cadre de concertation des ministres en charge de l’emploi et de la formation professionnelle de l’espace UEMOA le 28 septembre 2018
  • MINISTÈRE DE LA JEUNESSE ET DE LA PROMOTION DE L’ENTREPRENEURIAT DES JEUNES (MJPEJ) : LE MÉRITE DE 42 AGENTS RECONNU.

UNE MISSION DU BUREAU DE L’UNESCO - DAKAR CHEZ LE MINISTRE DE LA JEUNESSE ET DE LA PROMOTION DE L’ENTREPRENEURIAT DES JEUNES (MJPEJ)


Une mission de l’UNESCO - Dakar conduite par monsieur Edmond BERE, Conseiller Spécial du Président du Faso chargé des TIC, a été reçue en fin de soirée du 11 février 2019, par le Ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes, Salifo TIEMTORE.


Les échanges ont porté sur l’autonomisation des jeunes à travers les TIC. Il s’est agi de voir dans quelle mesure les différents ministères, ainsi que l’UNESCO, peuvent contribuer à la mise en œuvre du programme présidentiel d’autonomisation des jeunes. Face aux difficultés de développement du capital humain et des défis à relever dans le domaine des TIC, l’UNESCO a été solliciter pour accompagner le Burkina Faso dans le développement des TIC en relation avec la formation technique et professionnelle qualifiante. Ainsi, les projets et programmes du ministère ont été passés en revue afin de comprendre comment le développement du numérique peut contribuer à l’autonomisation socioprofessionnelle des jeunes.

En somme, la mise en œuvre de ce programme présidentiel permettra d’accroitre l’employabilité des jeunes et résorber substantiellement le chômage des jeunes au Burkina Faso.

 

 

 

La DIirection de la Communication et de la Presse Ministérielle/MJPEJ